23 Apr 2019 00:00:00 AM Breaking News
SOLIDARITÉ: Tayseer Oozeer, 13 ans, a besoin de votre aideBodha décline l'invitation des élus de Belle Rose/Quatre BornesBREXIT MEANS BREXIT, DEAL OR NO DEAL – The will of the British people must be upheld !Le FSA rend une visite de courtoisie au PM par interimMakkah marks International Disability DayNearly Rs 1 million a month for Economic Development Board CEOMauritius signs three loan agreements with Saudi Fund for DevelopmentElectoral Reform : Discrimination against Minority Protection Vidur Ramdin: "Pursuing my African Dream"Does Rama Sithanen’s PhD student thesis on electoral systems make him an expert on electoral reform?Imran Khan's first goal: Dutch caricature contest cancelledEmirates to add fourth daily flight to RiyadhYoplait Mauritius DOES NOT contain GelatineMobile mosque to welcome Muslims to JapanL’Arabie Saoudite offre Rs 1,7 milliards pour l’hopital de FlacqPravind Jugnauth : « mo pou veiller a ceki tou communaute so droit respecterBest Loser System Introduced to Protect Minorities Pravind Jugnauth assiste a l'Iftaar au Gymkhana Hall, Port LouisPravind Jugnauth partage l’iftaar avec les fidèles de l’Al-Madinah de TrioletHajj 2018 : Soodhun fait baisser le coût du billet d’avionDr Ameenah Gurib-Fakim among 70 of the Most Inspirational Women Leaders Impacting the World in 2018Une équipe de football Pakistanaise en visite à Maurice Pravind Jugnauth : « l’histoir enn zur pou ekrir lor ceki noun fer… »Interdiction de porter le tika dans un hotel: Nivedita Nathoo et la Hindu Human Rights montent au créneauSBM: les gagnants du Concours National de Peinture récompensésSaudi doctors offer free medical check up at Vacoas Phoenix Town HallLa Citizen Support Unit: 24 529 cas résolus en une année8eme cérémonie de remise de chèques par la Mauritius Telecom Foundation à neuf organisations non-gouvernementales à RodriguesPromoting the Mauritius International Financial Centre in the GulfCelebrating 50 years of economic progress and developmentMauritian Diaspora in UK celebrates Golden Jubilee of our IndependenceRafic Soormally honoured at Mauritian Achiever’s Award (UK) 2018Saudi doctors offer free medical check up in Port Louis and VacoasAlitalia de retour a l'ile Maurice apres 20 ansDr Ameenah Gurib Fakim Chief Guest at the 7th edition of Sharjah's International Government Communication Forum (IGCF)Les crochets de Sparkling Angel

SOLIDARITÉ: Tayseer Oozeer, 13 ans, a besoin de votre aide

C’est une veuve accablée par la douleur qui se bat pour le bien-être de son fils souffrant de paralysie cérébrale, mais aussi pour que justice soit faite après que son mari a été victime d’un accident de la route.

Rubeenah Oozeer, de Camp de Masque, nous raconte avec peine sa triste histoire. Le samedi 26 janvier 2019, son mari, Naushad Ali Oozeer, 45 ans, a été heurté par un van alors qu’il était à moto dans la région de Valentina, Phoenix. Il sombra aussitôt dans le coma, et rendit l’âme le lendemain à l’hôpital.

Le seul pilier de la famille parti dans des circonstances troubles, la veuve craint pour l’avenir de son fils Tayseer, 13 ans, qui souffre de paralysie cérébrale. Sa seule pension de veuve et l’allocation sociale de son fils ne suffiront plus et elle doit désormais compter sur la générosité des autres. « C’est pour mon fils que je m’inquiète le plus, car son père projetait de l’emmener un jour à l’hôpital Neurogen Brain and Spine de Mumbai pour un traitement de ‘Stem Cells’, » dit la mère. Or, ce traitement coûterait 12,000 dollars plus les frais supplémentaires d’hébergement, de voyage et des sessions de thérapie. 


L’enfant a été très affecté par le décès de son père, et ce choc peut impacter sur sa santé. Rubeenah Oozeer veut entreprendre les démarches afin d’emmener Tayseer en Inde le plus vite possible, car ce traitement ‘Stem Cell’ est le seul espoir pour améliorer la condition médicale de l’enfant. Ce traitement n’est pas disponible à Maurice. A noter que Tayseer a besoin d’une assistance permanente et dépend entièrement sur sa mère. Ainsi, cette dernière ne pourra pas travailler car elle doit s’occuper de son fils a plein temps.

L’enfant ne peut consommer tous les aliments, et consomme plutôt des céréales et des produits laitiers. Il porte aussi des couches. Ce qui fait que l’allocation sociale n’est guère suffisante pour toutes ces dépenses importantes. Rubeenah ne peut même pas compter sur une éventuelle compensation de l’employeur de son mari, car l’employeur argue que l’accident a eu lieu hors du lieu de travail. Mais Rubeenah ne l’entend pas de cette oreille. Selon elle, il est fort probable que l’employeur avait demandé à son mari, qui travaillait comme vigile dans une compagnie de sécurité de quitter le site afin d’aller remplacer un collègue sur un autre site, et l’accident a eu lieu en cours de route, donc pendant les heures du travail. D’ailleurs, il avait l’habitude de se déplacer vers un autre site à la demande de son employeur.

Concernant l’accident, elle ne sait même pas si une enquête est menée pour déterminer la cause exacte de l’accident. Deux jours après les funérailles, la police lui a demandée de venir récupérer, à ses frais, la moto endommagée de son mari. Elle ne sait même pas si la moto a été examinée par les experts de la police. Et contrairement aux autres accidents similaires, il semble que le chauffeur du véhicule impliqué n’a pas été arrêté ou traduit en cour pour homicide involontaire alors qu’il y a eu mort d’homme.

Appel à un avocat bénévole

Comme elle ne connait pas les procédures légales et elle n’a pas les moyens de se payer un homme de loi, elle craint que justice ne sera pas faite. Elle lance un pressant appel aux avocats qui seraient sensibles à sa peine de se manifester pour prendre ce cas en main.

Mais le combat principal est de trouver des fonds pour venir aux besoins de son fils. 

Elle lance un appel à la générosité du public. . Elle précise qu’elle demande de l’aide que pour l’enfant et non pas pour elle. Ceux voulant aider peut le faire par virement sur son compte bancaire à la MCB, No de compte 312908237. Les aides en nature pour l’enfant sont aussi bienvenues.

Iqra News a rendu visite à l’enfant. C’était vraiment déchirant de voir ce jeune garçon dans cet état, nous souhaitons vivement que la mère puisse réunir la somme nécessaire pour poursuivre son traitement. Iqra News a contacté son correspondant à Mumbai pour avoir plus de renseignements sur le Neurogen Brain and Spine Hospital et a eu un rapport favorable quant à ses traitements. Rubeenah Oozeer peut être contactée  sur le  5726 6698 ou le  5725 0271.